Sélectionnez le type d'activité:
 

Parc National du Teide

Le parc national du Teide est le plus grand des îles Canaries. C'est une excursion que toute personne en visite sur l’île de Ténériffe se doit de ne pas manquer.

Un paysage unique de cratères, volcans et fleuves de lave pétrifiée qui entourent l'impressionnante silhouette du volcan Teide, qui se dresse jusqu'à 3 718 m d'altitude. Les visiteurs trouvent de nombreux services qui leur permettent de connaître et de profiter de cet espace : des accès pratiques par la route qui traverse le parc, deux centres de visiteurs qui dévoilent quelques-uns de ses secrets, une zone de restaurants pour reprendre des forces, de nombreux miradors qui permettent de composer une vue panoramique complète, un réseau de sentiers bien fourni pour les visiteurs qui souhaitent pénétrer dans le parc et même deux hébergements, le Parador national de Las Cañadas del Teide et le refuge d'Altavista à 3 270 mètres d'altitude.

Le parc national du Teide est l'une des grandes merveilles du monde, et il présente l'avantage d'être facile d'accès et relativement proche des pays européens.

Tout le parc est un extraordinaire trésor géologique dans lequel volcans, cratères, cheminées, coulées de lave et produits divers forment un ensemble impressionnant de couleurs et de formes. Las Cañadas del Teide surprend de par sa diversité, inquiète de par ses énormes fleuves de lave pétrifiée et impressionne par ses roches détruites de par l'érosion et par les dimensions colossales de ce chaos minéral. Comme contraste, au printemps, il offre un merveilleux jardin plein de fleurs et de doux arômes, unique au monde.

La structure dominante est le Teide, un édifice volcanique impressionnant qui présente un aspect très différent selon l'endroit ou l'époque à laquelle on l'observe, charmant toujours le spectateur avec ses multiples facettes. À ses pieds s'étend une mer de roches volcaniques tellement récentes que l'érosion n'a pas eu le temps de les altérer, formant un large éventail de formes et de matières volcaniques contenues dans le grand amphithéâtre défini par la paroi de Las Cañadas.

La paroi qui en fait le tour se prolonge sur 25 km avec des hauteurs atteignant 600 m dans la zone connue sous le nom de Guajara, son point culminant. Cette coupe naturelle concerne ce qui fut un autre édifice volcanique précédent, qui disparut partiellement lorsque, il y a 198 000 ans, se forma la dépression actuelle de Las Cañadas par un gigantesque glissement qui laissa à découvert, dans la zone de Los Roques, une partie de ses racines, représentées par des conduits et des cheminées volcaniques qu'alimentèrent des éruptions passées.
La coupe de la paroi laisse transparaître des millions d'années d'une histoire géologique complexe dans laquelle le cycle glissement et formation d'un « Teide » a pu se répéter plusieurs fois.
Le parc national, situé au centre de l'île de Ténériffe, est le plus grand et le plus ancien des quatre que l'on trouve aux Canaries. Sur sa superficie de 190 km2 (18 990 hectares) se dresse le Teide jusqu'à 3 718 m, constituant la cote la plus élevée d'Espagne.

Il fut déclaré parc national en 1954 et en 1989, il reçut le diplôme européen à la Conservation dans sa plus haute catégorie. Il possède deux centres de visiteurs, l'un au Portillo et l'autre au Parador national, consacrés respectivement à la nature et aux coutumes traditionnelles de Las Cañadas. En 2007, il a été classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

 
Abonnez-vous à notre newsletter