La Végétation

L'apparence inhospitalière du parc national du Teide ne laisse pas présager un univers végétal qui surgit au printemps et qui, uni à ses trésors géologiques,en fait un lieu unique au monde.

L'image qu'emportent les visiteurs de ce lieu ne sera jamais complète s'ils n'ont pas vécu et profité du printemps spectaculaire de Las Cañadas del Teide.

La plupart des plantes profitent d'une courte période de temps entre avril et juin pour fleurir et se reproduire, et les couleurs se succèdent à mesure que des fleurs cèdent leur place à d'autres fleurs dans ce splendide éventail printanier.

Quelques-unes des espèces sont si abondantes que leur couleur caractérise vivement le paysage, comme c'est le cas du blanc des genêts, du jaune des descurainia bourgaeana ou du rouge des tajinastes du Teide (variété d'echium) dans les quelques endroits où apparaissent de nombreuses colonies de ces espèces singulières.

La vie à cette hauteur et entre la lave est difficile ; elle se voit contrainte à faire un effort d'adaptation aux rudes conditions de la zone. D'autre part, sa situation au-dessus des mers de nuages représente une double isolation pour les êtres vivants, une île dans l'île. Tout cela a favorisé la formation d'une grande variété d'espèces endémiques exclusives à cette zone.

Sélectionnez le type d'activité:
 
Abonnez-vous à notre newsletter