Le Teide et la Science

Le rôle qu'a joué le Teide dans la solution de divers problèmes posés par les premiers naturalistes au moment d'étudier d'anciennes zones volcaniques continentales est peu connu. À l'époque des premières expéditions scientifiques aux Canaries, les géologues évoquaient plusieurs possibilités en tentant d'asseoir leurs concepts les plus fondamentaux.

La visite de Humboldt et son ascension au Teide a été fondamentale aussi bien pour lui que pour la promotion du volcan parmi les scientifiques. L'un de ceux qui écoutèrent ses conférences et sa défense de l'école plutoniste, fut Leopold Von Buch qui, en 1815, parcourut tout le Teide et la paroi de Las Cañadas. Leurs interprétations précédentes ne supportèrent pas l'évidence de leurs observations.

Charles Lyell les suivit, incorporant des phénomènes et des arguments décisifs, déduits dans Las Cañadas, dans son ouvrage « Elements of Geology », l'un des livres les plus influents qui ait été écrit pour le progrès de la Géologie.

La connaissance obtenue sur le Teide a continué d'être une référence au niveau global, jusqu'à être inscrit au Patrimoine mondial en 2007. Outre le fait de réunir des exemples géomorphologiques très remarquables, il possède une qualité indiscutable et unique au niveau mondial, condition indispensable pour obtenir la distinction de l'UNESCO.

Cela constitue le plus haut degré évolutif du volcanisme des îles océaniques intra-plaque (la croûte terrestre, en tant que « peau » d'un ballon, est divisée en une série de grands morceaux irréguliers appelés plaques. Les mouvements de celles-ci, et les phénomènes de l'intérieur de la planète, produisent des tremblements de terre ou des volcans aux conséquences très différentes aux bords des plaques. En ce sens, les Canaries, ou le Teide, sont des exemples emblématiques d'archipel ou de volcan intra-plaque étant donné qu'elles sont plongées à l'intérieur de la plaque africaine, très loin de ses bords), à tel point que pour voir des structures similaires à leurs fréquents et énormes canaux de laves visqueuses, il nous faudrait nous rendre, par exemple, aux volcans des Andes, qui n'ont rien à voir avec l'origine et le processus du volcanisme de ce type d'îles océaniques.

Actuellement, c'est encore un magnifique laboratoire pour les vulcanologues et géologues et aussi un endroit unique pour l'observation des étoiles, car il abrite l'Observatoire du Teide, également connu comme Observatoire d'Izaña, situé à 2400 mètres d'altitude et considéré par la communauté scientifique internationale comme l'un des observatoires les plus importants du monde.

Sélectionnez le type d'activité:
 
Abonnez-vous à notre newsletter